| Un site pour écono-écolo
Tuesday October 27th 2020

Tout ce qu'il vous faut pour    Tout Faire Vous-Même

Se trouve à la Boutique       Cliquez ici

Catégories

Vous cherchez un article?

Pourquoi ?



Pour savoir ce qu’il y a dedans :

 

Savez-vous qu’il peut y avoir jusqu’à 103 additifs dans le pain et continuer à s’appeler « pain » !

Alors qu’on pense tout simplement manger une pâte de farine, levure, sel, eau.

 

Voici ce que l’on peut trouver dans notre pain :

 

1 )Les Adjuvants : Farine de Fèves ou de Soja, Malt, Gluten….

Rôle : Corrigent, améliorent ou facilitent la fabrication d’un produit.

 
 2)Les Auxiliaires Technologiques : Enzymes

Rôle : préservent ou renforcent les qualités du produit. 

Ils ne sont pas retrouvés dans le produit fini, car détruits par la cuisson.

 
3)Les Améliorants ou Régulateurs : mélange de produits naturels ou de synthèse.

Rôle : corrigent les défauts de certaines farines et facilite certains types de panification.

 

 

 
– L’acide ascorbique (E 300 ) : Vitamine C de synthèse (oxydant)

Rôle : Augmente la force la l’élasticité la tolérance et la “machinabilité “des pâtons. Freine les actions enzymatiques et permet de diminuer la durée du pointage

(Si le pain était toujours fait la main, on en aurait pas eu besoin.)

 

– Le malt (Adjuvant) :

Rôle : Active la fermentation, favorise l’ hydrolyse de l’amidon, augmente la coloration de la croûte et la conservation du pain.

L’inconvénient est qu’en cas de dosage trop élevé, la pâte peut devenir collante, suintante et très colorée.

 

– L’amylase fongique :
Rôle : Obtenue à partir de Moisissures cultivées sur l’amidon, elle a la même action que le malt.

 

 

– La lécithine de soja (E 322) additif (émulsifiant)
Rôle : Augmente l’extensibilité des pâtons et l’onctuosité de la mie, diminue la porosité et l’oxydation en cours de pétrissage

 

– Le monostearate de glycérol (E 471) (additif)

 

– Le monoglycéride et diglycèride d’acides gras (E471 ; E472)
Rôle : Diminuent le “cloquage” de la croûte, augmentent l’onctuosité, le volume et la tolérance de la pâte.
Inconvénient : ils dénaturent le goût du pain (tiens!!!! du coup il faudra rajouter des arômes !!!!!!quel scandale!)

 

-L’acide citrique (E330) (additif)                                                                                                                                                                              Rôle : diminue le collant (que l’on aurait pas eu si l’on avait pas utilisé de malt!entre autre !!!!) et augmente la conservation

 

-Le propionate de calcium (E280 – E 281 – E 282) (additif)                                                                                                                              Rôle : lutte contre les Moisissures (Fongicide, employé dans l’industrie uniquement pour les produits emballés.)      Inconvéniant : il altère l’odeur et le goût du pain)


-Les hémicellulases fongiques (Auxiliaire technologique)
Rôle : identique à celui de la levure désactivée.

 

– Le glucoses-oxydase fongique (Auxiliaire technologique)
Rôle : identique à celui de l’acide ascorbique

 

 

 

 

Quand je lis tout cela, je ne peux pas m’empêcher de penser à ces personnes qui prennent plus de 7 médicaments par jour. On sait aujourd’hui que certains comprimés sont là pour annihiler les effets indésirables des autres, mais n’ont rien à voir avec le traitement de la maladie en elle -même!

Je suis tout simplement scandalisée ! Pas vous ?

D’autant que le plus surprenant quand on fait du pain soi-même c’est la durée de conservation de celui-ci! Bien plus élevé que l’industriel, alors qu’il n’a pas d’acide citrique entre autre !

 

Pourquoi !!!!


J’ai arrêté de me poser la question…..

……..et d’acheter du pain industriel !

 

 


Pour le prix :

 

En effet, pour faire 1 kg de pain il faut 800g de farine (moins d’ 1 euro si vous l’achetez au détail et moins de 0,5cts si vous l’achetez en gros) de la levure ( en boulangerie c’est beaucoup plus intéressant) de l’eau du robinet et 20 g de sel (quelques cts aussi) Ce qui va coûter le plus “cher” c’est l’énergie utilisée par votre four, aussi, je vous conseille de faire plusieurs pain à la fois, ou de profiter de la cuisson d’un autre plat pour économiser encore.

Au total, le pain fait par vos soins coûtera 3,5 à 4 fois moins cher que celui acheté en boulangerie.

Si vous consommez 2 baguettes par jour à 0,85 centimes cela vous coûte 50 à 51,8 euros par mois. 

En le faisant vous-même, il ne vous en coûtera que 15 euros, soit une économie d’environ 35 euros (420 euros par an)

L’écart de prix est encore plus impressionnant sur un gros pain  et sur les pains aux céréales.

Je pense aux familles nombreuses pour lesquelles il faut 8 baguettes par jour!

 

 

 

Et pour toutes les autres raisons :

 

J’ai évoqué les additifs et le prix, mais la première raison qui me pousse à faire mon pain moi-même c’est le plaisir que je ressens à le pétrir, la fierté que j’ai a le voir “grandir” et la joie que je procure à mes proches lorsque je le sers à table. Son goût est incomparable et sa conservation bien meilleure ( 2 jours après, même abandonné sur la table, il est encore souple).

J’ai dû réaliser de mes mains des tonnes de pain maison, depuis le temps….. 

…….mais je me surprend encore à le couver des yeux lorsqu’il “grandi”, le caresser lorsque je l’humidifie, et le déguster comme un met rare, à chaque fournée.

Cette année, c’est moi qui reçois pour jour de l’an, et bien devinez quoi? Mes amis ont déjà passés commande : ils veulent du pain maison !

Ils ne m’ont pas demandé du foie gras, des huîtres ou un vin en particulier, ils ne m’ont pas demandé non plus quel serait le dessert…non ! Juste du pain ! MON pain.

 

Si cela ne vous a pas convaincu d’essayer au moins une fois, alors regardez la méthode en image, et j’espère qu’après tout cela, vous aurez envie de partager ma passion.

 

 

.

Vos réactions :

12 Réponses à : “Pourquoi ?”

  1. samia dit :

    j’ai un probléme de pain la croute est trés dure (un pain croustillion)

  2. Nathalie dit :

    Il faut mouiller la pâte. C’est un cas typique que l’on peut rêgler de façon simple :
    1 – juste avant d’enfourner il faut faire de « la buée » dans le four, en jetant un fond de verre d’eau dans le four chaud et encore vide. Fermer très vite la porte pour conserver toute la vapeur.
    2 – mouillez avec un pinceau ou à la main les baguettes ou boules de pain avant de les enfourner.
    Avec ces 2 actions, on obtient une croûte croustillante.

  3. titanique dit :

    tout à fait d’accord, faire son pain maison c’est fantastique, sa sent bon dans la maison, et le pain se conserve plus longtemps, il est meilleur et plus sain!
    Annick

  4. ALEXANDRE Michel dit :

    Je suis ravi d’avoir découvert votre site grâce à ma fille Marlène.Je fais mon pain moi-même et je n’y trouve que des avantages.En effet, non seulement l’intérêt financier n’est pas négligeable, mais le plus intéressant ,à mes yeux,est surtout le fait que le goût est incomparable..De plus,sur le plan nutritionnel,le pain que l’on fabrique soi-même, conserve toutes ses valeurs,sa conservation est bien plus longue et le plus important est surtout que celui ci ne contient aucun de tous ces produits chimiques qui ne servent,au final,que les industries agro- alimentaires et leurs profits colossaux au détriment de la santé des consommateurs qui en sont les victimes!(..victimes consentantes cependant puisqu’il est possible de faire autrement en suivant ,notamment, vos précieux conseils).Bien amicalement…Michel.

  5. Nathalie dit :

    Merci Michel pour votre mail très très sympathique !
    Désolée de le valider si tard, j’ai été un peu débordée ces jours-ci.
    passez de bonnes fêtes et revenez nous voir très vite!

  6. barbier dit :

    bjr je viens de lire l’article et je tien a dire qu’avec mon mari nous avons ouvert une boulangerie et que notre pain ne contient pas tous ce que vous avez sitez nous sommes dans un petit village et c’est trés dur de vivre mais si mes clients lisent ce que vous écrivais je comprend mieux pourquoi.

  7. Nathalie dit :

    Je ne parle pas des VRAI boulanger, mais de ceux qui achètent leur pain à une centrale et ceux là représentent la plus grande partie des points de vente de pain malheureusement.
    je travaille avec des boulangers et notamment un qui a une usine et qui livre dans le sud de la France dans de nombreux points de vente. Je suis donc consciente du problème.
    C’est tellement facile d’ouvrir une « boulangerie » et de se faire livrer du pain congelé qu’on se contente de réchauffer ! Si vous faites votre pain alors MERCI ! il faudrait plus de boulangers comme vous !

  8. Odeha dit :

    Merci Nathalie pour cet article très intéressant et malheureusement beaucoup trop vrai ! Je travaille moi aussi dans une boulangerie et je fais mon pain BIO chez moi, cherchez donc l’erreur…

  9. Nathalie dit :

    ravie de faire votre connaissance Odeha !

  10. zanzucchi dit :

    Moi aussi je fais mon pain moi-même, en plus j’ajoute un petit peu de bicarbonate de soude et quelquefois un peu de cannelle, cela donn eun goût original !
    Patty

  11. zanzucchi dit :

    Je me suis trompée c’est évidemment du bicarbonate de sodium que j’utilise pas de la soude qui sert pour les produits d’entretien.
    Patty

  12. Delphine dit :

    Ca donne envie de s’y mettre !
    Delphine

Vous voulez réagir ? c'est ici :