| Un site pour écono-écolo
Monday May 25th 2020

Tout ce qu'il vous faut pour    Tout Faire Vous-Même

Se trouve à la Boutique       Cliquez ici

Catégories

Vous cherchez un article?

Qu’est ce que le furoshiki ?

Bonjour,

Je suis Aurélie Le Marec de l’Atelier du Furoshiki (www.latelierdufuroshiki.fr). Invitée par Tout faire soi-même, je vous propose de découvrir ma petite rubrique consacrée au furoshiki.

 

Quid du furoshiki ?


Il faut tout d’abord bien le prononcer : fourochiki !
Le furoshiki est une technique japonaise de pliage et de nouage du tissu qui permet d’emballer et de porter tout type d’objets du quotidien. Furoshiki désigne aussi le carré de tissu utilisé pour ces pliages.

Apparu vraisemblablement à l’époque Nara (710-794 ap. J-C.) le furoshiki se répand surtout à l’époque Kamakura (1192-1338) sous le nom de « hirazutsumi » , paquet à plat, puis adopte à l’époque Edo (1603-1868) le terme de furoshiki, dérivé de « furo ni shiku », étaler quelque chose au bain.
Initiée par le peuple, cette technique accompagne tout au long des siècles les Japonais dans leur vie quotidienne. C’est un moyen très pratique pour emballer les effets personnels et se déplacer rapidement notamment en temps de guerre.

A l’époque Edo, on l’utilise pour transporter ses affaires lorsqu’on se rend au bain public. Il est également indispensable pour emporter les futons et objets précieux lors des fréquents incendies de Tokyo. Les marchands vont également jouer un grand rôle dans la diffusion du furoshiki, utilisé pour transporter et mettre en valeur leurs marchandises.

Sous l’ère industrielle les sacs plastiques et les emballages papiers supplantent le furoshiki. Cependant,  depuis maintenant plus d’une dizaine d’années, le ministère de l’environnement japonais le remet au goût du jour dans le cadre de sa politique des 3R (réduire, réutiliser, recycler), en japonais « Mottainai » (qui peut se traduire par « halte au gaspillage »).

Le furoshiki, un éco-geste au quotidien

En France, on consomme encore plus de 12 milliards de sacs plastiques par an et 11 millions de tonnes de papier dont 50 millions de rouleaux de papiers cadeaux souvent non recyclables.

Le furoshiki est l’alternative pour lutter contre cette surconsommation et réduire nos déchets.
Avec un simple carré de tissu, on peut créer différents sacs, sans couture, pour les courses, pour la plage ou la piscine, pour le sport, des sacs à dos, sacs à main, sac à langer qui se transformera en tapis à langer à n’importe quel moment, en nappe à pique-nique ou étole si l’on a froid. On peut également porter des livres, bouteilles, instruments de musique, un ordinateur portable, bref tout ce que notre capacité musculaire nous permet de porter. Pour l’emballage cadeau, il y a autant de possibilités que de formes à emballer.

Pour créer un furoshiki à faible empreinte écologique on pourra par exemple réutiliser un ancien foulard, paréo ou des chutes de tissu. Quand le furoshiki sera trop usé, on pourra toujours l’utiliser en chiffon d’essuyage ou bien le mettre à recycler.

Le furoshiki est réutilisable à volonté ! Par exemple si l’on emballe un cadeau avec un furoshiki,  la personne qui recevra le présent pourra réutiliser le furoshiki dans sa vie quotidienne ou à nouveau s’en servir comme emballage cadeau. Ainsi, si on utilise ce système dans son cercle d’amis ou familial, les furoshiki pourront s’échanger et passer de main en main sans déchets et sans se ruiner en emballage. Cette technique est très ludique et accessible dès l’âge de 5 ans.

 

Quel tissu choisir ?

Traditionnellement légèrement rectangulaire, le furoshiki était en soie pour les emballages et en coton pour le portage au quotidien. Aujourd’hui le carré prend le dessus. Pour le portage, il est préférable d’utiliser du coton, plus résistant, mais on peut aussi prendre du synthétique, du lin ou du satin de polyester pour varier les effets.

Pour l’emballage cadeau, on peut utiliser de la soie, du satin, du crêpe « chirimen » de polyester ou de rayonne, du voile de coton, etc. Un tissu réversible bicolore permet de jouer sur l’envers et l’endroit pour un rendu très esthétique.

Quelques exemples de tailles de furoshiki:

-45 x 45 cm  et 50 x 50 cm : petits emballages cadeaux et boites à déjeuner.

-de 68 x 68 cm à 75 x 75 cm : emballages cadeaux les plus modulables.

-de 90 x 90  cm à 118 x 118 cm : tout type de sacs.

– 128 x 128 cm : pour des housses à vêtements à ranger dans les armoires.

– 145 x 145 cm : étui à guitare.

-de 175 x 175 cm à 230 x 230 cm : emballage des futons ou couettes.

 

A vous de jouer !

Voici une vidéo de pliage d’un sac 3 en 1 idéal pour faire ses courses en cabas ou bien pour aller à la plage puis le transformer en un éclair en sac à main pour une sortie en toute sécurité. A faire avec un carré de 105 x 105 cm, 90 x 90 cm ou 70 x 70 cm pour les enfants.  Essayer c’est facile !

http://www.latelierdufuroshiki.fr/video/sacs.flv

 

Tentez également le furoshiki « spécial fille » dos nu pour cet été que l’on porte aussi facilement à la plage qu’en soirée. A faire avec un tissu 105 x 105 cm très fin et réversible.

http://www.latelierdufuroshiki.fr/video/dosnucroise.flv

 

L’atelier du Furoshiki vous propose de nombreux furoshiki  sur son site : www.latelierdufuroshiki.fr.

 

 

Vos réactions :

Une Réponse à : “Qu’est ce que le furoshiki ?”

  1. Eric Delfosse dit :

    Ludique et accessible dès cinq ans ?
    Moi qui ai deux mains gauches, je devrais parvenir à faire un « bête sac » au bout de deux ou trois heures d’entrainement…
    Peut-être 🙂

Vous voulez réagir ? c'est ici :