| Un site pour écono-écolo
Saturday October 31st 2020

Tout ce qu'il vous faut pour    Tout Faire Vous-Même

Se trouve à la Boutique       Cliquez ici

Catégories

Vous cherchez un article?

Mes derniers savons fouettés

 

 

De temps en temps, je m’amuse avec cette méthode que je trouve assez sympa.

Elle permet de jolies fantaisies et permet aussi d’avoir des savons avec des couleurs très vives (ici ce n’est pas le cas puisque j’ai utilisé du cacao pour teinter).

Bien sûr, le savon fouetté à aussi un autre avantage non négligeable : cela donne un savon qui FLOTTE !

 

Pour réussir un savon fouetté il faut avoir 80% de matière grasse végétale solide beurre ou huile,  comme l’huile de coco, de palme ou le beurre de karité pour ne citer que les plus utilisées.

Et seulement 20% d’huile liquide comme l’huile d’olive par exemple.

On commence par fouetter les beurres et ou huiles solides avec un batteur électrique de cuisine (par mesure de sécurité, prévoyer d’en avoir un uniquement pour cet usage)

puis on ajouter les 20% d’huile liquide tout en fouettant encore.

Puis on ajoute la soude diluée dans l’eau déminéralisée et on mélange encore (attention aux projections)

Pour ma part, je fais le mélange lorsque les ingrédients (matières grasses et soude) sont à température ambiante.

Puis on met en poche à douille si l’on souhaite donner l’illusion de la crème fouettés ou de la meringue.

Sinon on verse dans un moule et on tasse, car la texture étant plus ferme que lorsque l’on fait du savon habituel, elle épouse moins bien les formes du moule.

 

Attention, ce savon est vite prêt.

Si vous avez prévu de le découper, il faudra être disponible 30 minutes à 2 heures après le moulage, car après il sera trop tard. Il sera bien trop dur et friable pour être coupé.

Dans mon cas, je n’ai pas ce problème car lorsque je travaille le savon fouetté c’est toujours pour faire des cup cakes ou des mini meringues.

 

Sur la photo, vous voyez que j’ai saupoudré de cacao en poudre pour décorer les meringues.

il y a aussi des paillettes rouges (Noël oblige) et d’autres meringues décorées avec des sels de bains à la pomme verte et d’autres à la rose.

 

Je note ici ma recette, il s’agit plus d’un pense bête pour moi qu’une notice pour les non initiés, car il faut que vous soyez conscient que la fabrication du savon et encore plus de savon fouetté ne s’improvise pas.

Ce n’est pas comme une recette de cuisine qu’il suffit de suivre et qui risque de réussir même si l’on ne sait pas cuisiner.

En savonnerie, on manipule un produit très corrosif, qui est la soude caustique. On prend le risque de se brûler avec la soude, de s’intoxiquer avec les fumées acides lorsque la soude rentre en contacte avec l’eau.

Il faut être très précis, rapide et minutieux. Il faut être équipé d’une balance précise au gramme prêt et d’une tenue complète pour éviter les brûlures (masque, gants, lunettes de protection, vêtements et chaussures qui couvrent la totalité du corps)

Ne vous lancez pas juste après lecture d’une recette en pensant que vous pourrez le faire car c’est plus compliqué que cela.

Je précise cela car une personne m’a contactée en râlant parce qu’elle avait « suivi » une de mes recettes de savon et cela ne donnait rien.

Après plusieurs mail il s’est avéré que cette personne avait mis du bicarbonate de soude (rien à voir avec la soude caustique même si il y a le mot SOUDE dans les 2) directement dans les huiles sans mélanger , mixer ou quoi que ce soit. Forcément puisque je n’ai, dans ce site, jamais expliqué clairement comment faire pour éviter ce genre de problème justement. j’ai juste parfois noté mes recettes, comme je vais le faire ici plus bas, mais c’est plus pour moi, pour savoir ce que j’ai fait et refaire ou ne pas refaire la même chose la fois d’après.

Cette personne donc avait mis du bicarbonate dans de l’eau puis dans l’huile et attendait que cela se transforme en savon.

4 semaines après elle m’accusait d’avoir vendu de la « mauvaise soude » !!!!

 

Voici donc ma recette (pour moi mais aussi pour celles et ceux qui savent déjà faire du savon)

300 g d’huile de palme

550 g d’huile de coco

220 g d’huile de colza

155 g de soude (j’aurais pus en mettre 158g, là c’est un surgraissage à 8 quand même !)

360 g d’eau déminéralisée.

Cette quantité m’a permis de faire :

  • 30 mini muffins (uniquement la partie chantilly car la base était faire avant avec du savon normal)
  • 13 macarons (partie fouetté du milieu) non visibles sur les photos
  • 70 mini meringues

Une partie  (à peu près la moitié) a été mélangée à du cacao van houten en poudre ( 2 cuillères à moka) pour donner cette couleur un peu « crème noisette »

La prochaine fois j’en mettrais 5 cuillères à moka pour avoir la couleur du chocolat.

Je n’ai pas parfumé tout cela car les bases de mes savons étaient parfumées à la banane.

Mais cela manquera sans doute pour les meringues puisqu’elles sont uniquement faites de fouetté.

Entre la pesée, le « fouettage » le travail avec la poche à douille et le nettoyage, cela m’a demandé moins de 2 heures.

Ouf!

 

 

 

Vos réactions :

4 Réponses à : “Mes derniers savons fouettés”

  1. wattoote dit :

    je découvre ce blog je sens que je vais mimer y revenir je voudrais me lancer dans la fabrication de savons

  2. Nathalie dit :

    et si vous avez besoin d’une formation : sachez qu’il reste des places pour les formations de janvier : les 14 et 28 janvier 2012. allez voir ici

  3. aubry dit :

    bonjour

    me voila a nouveau dans le savon fouetté c’est ludique et j’adore!!! pour démarrer avec de la peche au vu de la méteo!!! bravo votre site tjrs plein d’humour
    bonne contination
    si le coeur vous en dit merci de m’autoriser a vous citer en ligne!!!
    amicalement
    maité

  4. aubry dit :

    quel dommage que je sois perdue seule en franche comté….c’est ou ça???? eh oui l’est…la ou il fait froid et il pleut gnarff!

Vous voulez réagir ? c'est ici :